Conférence écologie / démographie

Coucou petit brocolis

Comme je t’en ai parlé brièvement sur ma page facebook, mercredi 1er Mars, je suis allée avec Marie à une conférence sur l’écologie et la démographie. C’était organisée par Jérôme Contet et avant de commencer, nous avons d’abord tous mangés autour d’une table ce que chacun avait ramené.

Nous n’étions pas très nombreux, une quinzaine environ, et l’idée de prendre du temps pour partager le repas, végan bien-sûr, tous ensemble a donné à cette conférence une ambiance plus détendue.

mother3

Le sujet a été découpé en sept chapitres :

  1. Destruction de la biosphère, épuisement des ressources et changement climatique : On commence directement par poser les problèmes, augmentation des déserts, épuisement des poissons sauvages, notre dépendance aux énergies fossiles, le facteur humain dans le changement climatique, le taux de CO2, en bref, tous les signes qui montrent que notre planète va mal.
  2. Mode de vie / consommation : quels sont les secteurs d’activités les plus impactants ?  Ici, on cherche quel secteur rejette le plus de CO2, et le gagnant est… le secteur banquaire ! Grosse surprise en ce qui me concerne, je ne m’y attendais pas du tout ! Mais d’une certaine manière, ce n’est pas bête. La banque, avec l’argent du peuple, peut financer des projets polluants. Mais pourquoi ferait-elle ça ? C’est tout simple, les activités polluantes sont financièrement très rentables, du coup elle accorde des crédits à ses sociétés avec l’argent du contribuable. D’après quelques recherches rapides, la banque française qui serait la plus polluante est BNP Paribas. Ce n’est pas la mienne, mais ne crions pas victoire si vite, restons prudent. Je ne roule pas sur l’or et surtout, je suis dans une démarche de consommation responsable, mais je n’avais jamais fait le lien avec ma banque ! Du coup, je vais te préparer un gros dossier sur les banques.
  3. Un oubli, la démographie : La démographie a énormément augmentée, en 1850, l’espèce humaine représentait 5% de la population terrestre et en 2013, nous sommes passées à 30%. Ce qui signifie une très grosse progression. D’après les calculs de Jérome et en se basant sur notre consommation actuelle, un français moyen consomme 3 planètes.
  4. D’une empreinte écologique, anthropocentrique à biocentrique:  L’antropocentrisme, place l’Homme au centre de l’univers, le biocentrisme, c’est le respect du vivant. Nous sommes encore très loin du biocentrisme. Je ne sais pas si tu en as déjà entendu parlé, mais par exemple, l’année dernière, à partir du mois d’Août, nous consommions les ressources de la planète à crédit. C’est à dire que ce sont des ressources qui ne se renouvelleront pas, ce sont les réserves de la Terre. Et tous les ans on recule cette date et nous consommons encore davantage à crédit. Ce qui est une vraie catastrophe écologique.
  5. Le levier le plus puissant qui soit :  Toujours d’après ses calculs, si nous décidions tous ensemble de ne plus procréer, la planète est sauvée en 2033. Le calcul est toujours basé en fonction du nombre de planète que nous consommions.
  6. Une société nataliste, sexiste, spéciste : La France continue de favoriser les naissances grâce aux différentes aides financières. De plus, il est plus facile financièrement d’avoir recours à une assistance médicalisée pour avoir un bébé que d’adopter un enfant. Malgré les progrès, la parité hommes femmes dans les postes à responsabilités n’est toujours pas atteints. Donner plus de responsabilité aux femmes pourrait les inciter à avoir moins d’enfants.
  7. Des solutions concrètes, personnelles et collectives :  On a fini cette conférence, par des pistes de solutions. Je pense que tu l’auras compris, la clé majeure serait de limiter voir stopper les naissances. Tu peux aussi reprendre le contrôle sur ton argent, il existe une banque qui nous permet d’avoir un compte et une carte bleue, mais attention, aucun découvert autorisé ! Ce qui risque de ne pas être facile pour tout le monde. Et bien-sûr consommer responsable. Je ne rentrerai pas dans les détails des solutions, et je t’invite fortement à aller à une de ces conférences, je n’ai pas été d’accord avec toutes les solutions proposées, surtout en ce qui concerne la limitation des naissances. Pour autant, j’y ai appris pleins de choses et ça m’a donné envie de creuser encore plus certaines pistes.

Voilà en ce qui concerne cette belle conférence. Nous avons fini par un débat tous ensemble avec les points de vues de chacun. J’ai pu constater que nous avons tous des théories différentes avec des solutions différentes. La question, n’est pas de savoir qui a raison, je pense que tout le monde à raison dans la mesure où l’on fait quelque chose pour progresser positivement avec notre environnement. Il n’existe pas qu’une solution mais pleins de solutions, nous sommes plus de sept milliards d’être humain avec autant de solutions. Alors maintenant que tu sais que la planète est en sursis, tu comptes faire quoi pour réduire ton empreinte écologique?

75932791

Prends soin de toi, pluie de bisous verts… à bientôt

LaJu Veggie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s