Dans la tête de Marie

Coucou petit brocolis

Quand j’ai décidé de commencer ce blog, mon but était de donner de l’information sur le végétalisme et tout ce qui touche à l’environnement. Mais pas que…

Aujourd’hui, quand on se défini comme végane, il y a une connotation négative, donnant la conviction que tous les véganes sont identiques. L’idée est du coup très simple, toutes les semaines, j’espère te présenter une personne différente et tu verras au travers de tous ces témoignages, la diversité de « cette communauté ».

On commence par une amie, et si tu me suis, tu la connais sûrement. Marie, mon acolyte avec qui je tiens la page facebook MaJu Veggie.

img_0594

Bonjour Marie, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour, je m’appelle Marie, j’ai 31 ans et je vis dans le sud de la France. J’ai grandi dans les Cévennes en pleine nature entouré par de nombreux animaux (poules, lapin, chèvre, deux ânes, chien et chat).

Depuis quand es-tu végé ?

Je suis végétarienne depuis Pâques 2016. Cela faisait plusieurs mois que je voulais sauter le pas du végétarisme (je l’avoue, à l’époque, le côté santé était ma première motivation). J’ai profité d’une fracture du gros orteil en janvier 2016 (qui m’a obligé à rester chez moi plusieurs semaines) pour me renseigner sur les alternatives aux protéines animales.
Puis, entre temps, j’ai vu les vidéos publiées par L214 sur les abattoirs et là ça a été « THE DECLIC »!!! J’ai terminé le poulet et poisson que j’avais dans mon frigo (à l’époque je mangeais très peu de viande rouge).

Pourquoi as-tu décidé de devenir végétalienne ?

Peu de temps après je me suis renseignée sur l’industrie laitière, des œufs et du miel. Les vidéos et les articles que j’ai vu et lu m’ont écœurées, horrifiées. J’ai donc pris la décision de « devenir » végétalienne. Maintenant je suis végane.

Quelles ont été les réactions de ton entourage ?

Mon entourage familial a plutôt bien réagi mais certains n’ont pas compris au début pourquoi je ne voulais pas, par exemple, utiliser un ustensile de cuisine qui avait servi pour remuer un plat de viande, poisson ou œuf. J’avais l’impression d’être la « chieuse de service » (désolée pour l’expression). J’étais trop extrême aux yeux de certains, d’autres se sont moqués de moi et de mes choix mais cela n’a fait que renforcer mes convictions.
Mes ami(e)s respectent mes choix. Certains me posent des questions et sont curieux vis à vis de la cuisine végétale. Alors quand l’occasion se présente je prépare un petit plat, et en général ils sont étonné(e)s qu’on puisse faire ça sans œuf, sans lait…

Cette décision a-t-elle bouleversé tes habitudes de vie ?

Ma décision n’a pas franchement bouleversé mes habitudes de vie. J’ai toujours aimé cuisiner, je ne vais que très rarement au restaurant, et je me préparais déjà mes repas du midi pour mon travail (même si je bénéficie d’une restauration collective sur mon lieu de travail). Je fais juste attention aux étiquettes sur les produits (alimentaires mais aussi vestimentaires). Ca prends un peu plus de temps au début quand on fait ses courses mais après on sait quoi acheter ou NON (mais étant donné que je n’ai jamais acheté beaucoup de plats tout prêt, de gâteaux ou biscuits industriels…., ça n’a pas été très compliqué, j’ai juste cherché sur des forums ou sites web des recettes véganes et j’ai acheté des livres de cuisine.

Pourrais-tu aujourd’hui t’imaginer en couple avec une personne qui ne partage pas les mêmes valeurs de vie que toi ?

A l’heure actuelle, je me vois difficilement avec quelqu’un qui ne partage pas les mêmes valeurs de vie que moi. Que ce soit pour le véganisme ou pour les autres valeurs que j’ai et que j’avais avant mon véganisme.

Quel est ton plat préféré ?

Mon plat préféré… ? Au risque de choquer ceux qui me connaissent bien car oui je suis une accro du chocolat (et donc des gâteaux… au chocolat),ce que je préfère ce sont les makis !!! Je les adore 🙂 

17198430_10155129977822094_684306000_n

Tu as déjà participé à quelques actions sur le terrain, en manifestant pour les animaux et sensibiliser le public. Te considères-tu comme une militante ?

J’ai déjà participé à une marche contre la fourrure à Marseille (fin octobre 2016) et tout récemment à une action anti fourrure où nous avons fait signer des pétitions (avec l’association animalter) et une action nationale pour la fermeture des abattoirs (avec l’association L214).
Je pense être une militante en herbe, c’est à dire que je débute mais ce qui est sûr, c’est que j’ai envie de m’investir de plus en plus dans la protection animale.

Quelles seraient tes vœux pour l’avenir ?

Ce que je souhaite le plus, c’est que les gens ouvrent enfin les yeux sur tout ce qui se passe pour les animaux (que ce soit dans les abattoirs, les élevages, la pêche, les cirques, les parcs marins, les laboratoires…). Je ne suis pas naïve, je sais bien que 100% de la population ne sera pas végane, ni végétarienne ou végétalienne, mais j’espère de tout cœur que les gens feront des choix plus responsables et que le maximum de personnes se dirigeront vers l’alimentation végétale (surtout lorsque cela est possible). Je souhaite aussi que les gens arrêtent de fréquenter les lieux tels que les zoos, parcs marins…, arrêtent de porter de la fourrure, du cuir ou de la laine…, qu’ils arrêtent d’acheter des produits testés sur des animaux… J’en ai assez de voir les gens s’indigner devant un chat qui a été maltraité tout en mangeant leur steak. J’espère qu’ils ouvriront leurs yeux pour ne plus jamais les refermer.

Et enfin, es-tu heureuse et quel message voudrais-tu faire passer ?

Oui je suis heureuse, heureuse d’avoir fait ce choix d’être végane et de faire mon possible pour ne plus faire souffrir les animaux et contribuer (un peu à mon niveau) à leur défense. Ce n’est pas toujours facile car le « combat » est encore long ! Le message que je voudrais faire passer ? C’est plutôt une citation que j’ai envie de vous partager : »pourriez-vous regarder un animal dans les yeux et lui dire : mon appétit est plus important que ta souffrance » MOBY

Merci à Marie pour ces confessions. J’espère que ça t’a plu. Prends soin de toi, pluie de bisous verts… à bientôt

LaJu Veggie

2 réflexions sur “Dans la tête de Marie

  1. Mais de rien 😉
    Merci à toi aussi, pour ton aide et tes conseils…
    Ça fait du bien d’avoir des ami(e)s véganes, de rencontrer des personnes qui ont les mêmes valeurs… Avant j’étais seule, personne de mon entourage ne l’était. Je suis donc ravie de t’avoir rencontré (et d’avoir rencontré plein de personnes par la suite).
    Bisous petit brocolis.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s