Dans la tête de Marie-Laure

Coucou petit brocolis

On est mercredi, le jour de ta rubrique, le jour où c’est toi qui est à l’honneur hihihihi…     Aujourd’hui, je vais te présenter une végétalienne toute neuve.

13592809_658282100991678_5125256509682064340_n

Bonjour, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Marie-Laure 43 ans mariée un enfant de 22 ans. Je suis Ingénieur-consultante et candidate aux élections législatives pour ALLIANCE ECOLOGIE INDEPENDANTE.

Depuis quand es-tu végé ?

J’ai été végétarienne fin 2014 et végétalienne depuis 2 mois.

Pourquoi as-tu décidé de devenir végétalienne ?

J’ai toujours été très proche des animaux mais je ne réalisais pas forcement ce que contenait mon assiette.

Lorsque mon fils est entré à l’université il y a 5 ans il a rencontré de nombreux étudiants VEGAN. C’est comme ça que j’ai su ce qu’était un végétalien. Moi qui était bénévole depuis longtemps pour des refuges de chiens et chats, j’ai commencé à penser que j’étais en pleine dissonance cognitive. Comment pouvais-je passer tout ce temps avec les chiens et les chats et manger les autres animaux. Alors je me suis intéressée à ces étudiants VEGAN et j’ai écouté leurs arguments. El là, le déclic … moi non plus je ne voulais plus participer à ce génocide animal. Alors j’ai commencé à devenir végétarienne.

Et bien quoi la vache ne souffre pas pour nous donner du lait ? Les VEGAN n’ont pas été agressifs dans leurs propos alors je ne comprenais pas pourquoi se priver de lait ? de yaourts et d’œufs … Et puis j’ai lu … Florence BURGAT, Pascale CORBIN, AYMERIC CARON …. Et j’ai compris … il est peut-être encore bien pire de consommer du lait que de la chair … Alors naturellement je suis devenue végétalienne.

Quelles ont été les réactions de ton entourage ?

Comme pour tous les sujets de société, les proches ne sont pas ceux qui sont les plus tolérants. Mon mari et mon fils m’ont encouragé dans ma démarche alors que les autres ont tenté de me sortir tous les arguments possibles pour m’expliquer que ce que je fais ne sert à rien. Le monde continuera à manger des animaux… et puis de toute les manières au supermarché la viande elle est là et l’animal ne ressuscitera pas alors autant le manger… et puis on ne peut pas vivre sans consommer des animaux !

On a toujours manger des animaux et on en mangera toujours bien sûr.

Cette décision a-t-elle bouleversé tes habitudes de vie ?

Bien sûr. La vie sociale est plus compliquée. On est obligé de parler de son végétarisme en permanence… chaque fois qu’on est invité, chaque fois qu’on va au restaurant… On fait ses courses différemment. Il n’est pas naturel aux yeux du commun des mortels d’être végétalien.

Des personnes nous évitent car elles ne comprennent pas qu’on ne se régale pas de ce plat dont elles ont été félicité par toutes leurs convives … ce petit bourguignon …

Pourrais-tu aujourd’hui t’imaginer en couple avec une personne qui ne partage pas les mêmes valeurs de vie que toi ?

Etre végétalien c’est ne pas accepter que les hommes se servent des animaux pour leurs propres services. C’est manger différemment mais pas que …ne pas porter de la fourrure, du cuir, des produits testés sur les animaux, ne pas soutenir la vivisection … sauf si on considère qu’il s’agit d’une simple diététique prescrite par un médecin suite à un problème lié à la surconsommation de produits issus des animaux. Nous adoptions donc une philosophie de vie différente. Mon mari était omnivore lorsque je l’ai connu, aujourd’hui il est végétarien. L’odeur de la viande grillée en rentrant et voir des côtes de bœuf dans son assiette devenait de plus en plus gênante pour moi … naturellement il a compris … et tout comme moi j’ai eu le déclic en « pensant » au contenu de mon assiette, il a eu le déclic aussi …

Quel est ton plat préféré ?

J’aime la cuisine végétale mais il y a un plat simple qui nous régale, les pitas. On prend une galette on ajoute de la salade des tomates des concombres, une merguez végétale du fromage végétal, on ferme la galette et la met au grill.

As tu déjà participé à quelques actions sur le terrain, par exemple manifestation pour les animaux et sensibilisation du public ?

Je participe chaque semaine à plusieurs types d’action. 4 fois par mois je vais dans un refuge pour chiens pour les nourrir, les brosser, nettoyer les enclos … j’organise des conférences sur l’éthique animale et je participe à des manifestations ponctuelles de sensibilisation pour les animaux. La dernière était l’abolition des abattoirs avec L214.

Te considères-tu comme une militante ?

Complètement ! et je vais continuer à l’être chaque jour. Les consciences doivent s’ouvrir.

Quelles seraient tes vœux pour l’avenir ?

J’aimerai que les gens comprennent que les animaux ont le droit de vivre tout comme nous. Ils ont d’ailleurs beaucoup de choses à nous apprendre. Ils sont sensibles intelligents. Et puis le propre d’un omnivore c’est de pouvoir se nourrir de tout. Alors pourquoi continuer à massacrer des animaux pour satisfaire nos papilles …comme nous apprenons à nos enfants à aimer la viande pourquoi ne pas leur apprendre à ne pas l’aimer. J’aimerais aussi que les gens ne soient plus complices de ce génocide. Lorsque les vidéos sur les abattoirs circulent on crie au scandale et comment ces bourreaux peuvent-ils tuer tous ces animaux. Pour autant ces personnes « choquées » de voir ces images consomment de la viande régulièrement. Ces bourreaux ne sont-ils pas eux aussi des victimes de notre hypocrisie ?

Et enfin, es-tu heureuse et quel message voudrais-tu faire passer ?

Je suis très heureuse de ce mode de vie. Je passe beaucoup de temps avec les animaux (j’en ai 6 à la maison) les refuges et tous ceux que je croise … Et puis la communauté végétalienne est très active. On rencontre de belles personnes, on partage des repas, on rencontre des professionnels artistes écrivains, cinéastes qui défendent la cause animale … et lors de mes conférences j’ai des relations très précieuses avec mes invités omnivores. Le message que je souhaiterais faire passer c’est que nous devons continuer dans notre lutte. Après tout, les premières personnes qui ont lutées contre l’esclavage entendaient elles aussi les voix médisantes leur dire que ça ne changerait jamais que le monde était ainsi …quelle femme imaginait pouvoir voter au 19 ème siècle ??? Il faut informer les gens de ce qu’il se passe derrière les coulisses des abattoirs et leur expliquer que contrairement à ce qu’on leur raconte depuis des années nous n’avons pas besoin de consommer d’animaux et non les produits laitiers ne sont pas nos amis pour la vie mais pour responsable de nombreuses maladies …

Merci à Marie-Laure pour ce beau moment de partage.

Prends soin de toi, pluie de bisous verts… à bientôt.

LaJu Veggie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s