Noël #2 : Le foie gras

Coucou petit brocoli,

En cette période, si tu vas dans les magasins, tu verras que les rayons se remplissent de foie gras et dérivés… tout simplement parce Noël approche et que c’est très consommé par la majorité des personnes en France.

Il faut quand même le rappeler, Noël est censé être une fête dont les valeurs sont le partage, la générosité et l’empathie, quand on regarde nos tables, nous ne voyons malheureusement pas ça. Mort, torture, souffrance, certains me trouveront extrême dans ma manière de m’exprimer, mais c’est pourtant bien à tout ce que c’est produit ramènent. Tu l’auras donc compris, aujourd’hui je vais te parler du foie gras.

Je ne me souviens pas quand j’ai découvert le foie gras, je devais sûrement être très jeune. Mes premiers vrais souvenirs que j’en ai, je devais avoir 11 ans. À cette époque, je vivais en Ariège et autant te dire que le foie gras là-bas c’est toute une institution. Je me souviens d’un ami de mon père avec son foie gras artisanal dans son torchon. De là, et jusqu’à très longtemps, je ne pouvais plus concevoir un Noël sans un « bon foie gras ».

En 2014, de gros changements dans ma vie et surtout la découverte du véganisme et de ce qu’implique notre consommation carnée. C’est à ce moment là que j’ai pris conscience de l’horreur derrière ce produit. J’ai donc passé mon premier Noël sans foie gras malgré « mon amour » pour ce produit de « luxe », « noble » comme dirait les producteurs « passionnés ». Car oui apparemment la passion de cette pratique existe, on peut lire ça sur les sites des éleveurs…

01-gavage-cages-collectives-France-10-2012

Photo prise par L214

Je ne vais pas te donner tous les détails, tout simplement parce que rien que d’y penser, j’ai les larmes qui me coulent sur la joue. Par contre, si tu ne sais pas tout ce qui se passe, je vais te donner des liens qui pourront t’aider à te renseigner.

Tout d’abord, voici quelques chiffres pour connaître l’ampleur de cette cruauté :

  • 43 300 000 canetons mâle/an
  • 23 millions de femelles/an écartées de la production de foie gras et donc broyées vivantes.
  • 35 760 000 canards abattus/an
  • 567 000 oies abattues/an.

Pour obtenir du foie gras, on part d’un canard ou d’une oie que l’on va gaver 2 fois par jour avec un tube en métal de 20 à 30 centimètres pour atteindre directement l’estomac. La violence de ce gavage, provoque des lésions, inflammations et parfois perforations du cou, allant jusqu’à la mort pour certains. Cette pratique va permettre au foie d’atteindre 10 fois sa taille normale, ce qui autrement dit est une maladie: la stéatose hépatique. Les producteurs se défendent en disant qu’ils ne font que reproduire ce qui se passe dans la nature car ces oiseaux ont l’habitude de faire des réserves pour leurs périodes migratoires. Sauf que soyons honnête, dans la nature, ils n’ont pas toutes ces lésions, ces inflammations et ne se perforent pas non plus le cou. De plus, ils n’atteignent pas cette taille de foie les rendant malade.

Cette méthode, tu l’auras compris est plus que barbare et je n’ose même pas imaginer la souffrance que ça peut être pour ces animaux.

Il y a aussi le sexage à la naissance comme pour l’industrie des poules pondeuses. Sauf que cette fois-ci, se sont les femelles canetons qui seront broyées vivantes très peu de temps après leur naissance, tu as les chiffres un peu plus haut, c’est juste vertigineux.

Mais comme le sexage et le gavage ne suffisent pas, il y a aussi les conditions de vie de ces animaux. Car la plupart sont enfermés dans des cages collectives où ils ne peuvent même pas étendre leurs ailes. Alors oui, je te vois venir, il y a des élevages en plein air, mais ça ne concerne qu’une très petite partie de ces animaux, ce qui ne justifie pas pour autant leur gavage et leur abattage.

Il y a de plus en plus de personnes choquées par cette pratique qui du coup boycottent ce produit. Il y a même plusieurs pays qui l’ont carrément interdit et j’espère qu’un jour la France en fera partie, mais avec le climat traditionaliste de notre pays, la bataille est encore loin d’être gagnée.

Voici les pays où le gavage est interdit : Allemagne, Autriche, Danemark, Finlande, Irlande, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Pologne, République Tchèque, Royaume-Uni, Suède, Norvège, Suisse, Israël, Etats-Unis et Argentine.

Aujourd’hui, il existe des alternatives, que ce soit du foie gras végétal déjà tout prêt ou alors tu peux trouver des recettes. Cette année avec Marie, nous allons le cuisiner et si notre recette passe la validation du palet, nous partagerons notre recette avec toi. En espérant pouvoir t’aider toi aussi dans ta transition.

Prends soin de toi et des autres et à bientôt.

Gros bisous

LaJu Veggie

Sources :

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s