Noël #6 : Générosité et économie

Coucou petit brocoli

Alors oui, économie et générosité ne sont pas forcément incompatible. Je vais t’expliquer mon point de vue en te racontant ma petite vie.

En ce moment, je vis seule avec mes deux garçons. Je ne travaille pas, je suis en plein tournant dans ma vie professionnelle. Je reviendrais sur tout ça prochainement si ça t’intéresse. Enfin bref, du coup dans ma situation, chaque petite économie est importante.

Et ce qui est bien avec les fêtes de fin d’année, c’est que tout le monde redécouvre que c’est important d’être généreux et bienveillant avec les autres. Ce qui est plus dommage, c’est que c’est vite oublié pour le reste de l’année. Mais je garde espoir que ça puisse changer un jour, oui, oui encore mon côté utopiste.

Mes garçons grandissant, j’ai besoin de refaire le plein de vêtements. Et faire les magasins n’est pas une option pour moi principalement pour 2 raisons.

Tout d’abord les conséquences catastrophiques de notre surconsommation sur le plan humain et écologique font que je boycotte les articles neufs. Nos vêtements sont devenus des consommables que nous ne changeons plus vraiment au grès des saisons, mais plutôt au grès des modes qui vont et qui viennent. As-tu déjà réfléchis à ce que deviennent nos vieux vêtements que nous jetons ? Ça grossi nos montagnes de déchets déjà problématique, car nous n’avons pas une bonne gestion des déchets. De plus, nous savons tous qu’ils sont fabriqués par des personnes sûr exploitées dans des conditions de travail immondes et sous payées. Et les colorants sont une vraie catastrophe pour la santé des travailleurs non protégés et pour l’environnement car il n’y a pas de norme environnementale.

Et ensuite, c’est tu l’auras compris le côté financier, puisque je souhaite limiter autant que possible ma contribution à cette industrie du textile. Et que je ne peux pas non plus aller dans les magasins dit « éthique » car ce n’est pas accessible à ma bourse.

IMG_5879

C’est là que la générosité entre en jeu. Sur les réseaux sociaux, j’ai expliqué que je recherche des vêtements de seconde main pour habiller mes enfants au moindre coût. J’ai eu la bonne surprise de pouvoir habiller mon petit dernier jusqu’à l’été pour 45€. Et j’ai trouvé tellement de vêtements pour lui que j’ai même divisé avec son père. Du coup je l’ai habillé et chaussé car oui j’ai eu des chaussures pour moins de 25€.

Tellement heureuse par cet élan de générosité que je voulais partager ça avec toi. Car c’est bon de savoir que c’est encore possible. D’ailleurs je suis toujours à la recherche de vêtements taille 10 ans. J’ai bon espoir de trouver rapidement.

Mesurant l’importance de cette solidarité, j’ai décidé de donner les vêtements trop petits pour eux.  J’en ai déjà donné un peu et si je ne trouve pas preneur, je chercherais une association locale pour les aider.

Je t’invite donc à te renseigner sur l’industrie du textile, et à faire le tri dans tes armoires, car ce qui dort dans ton placard peut être d’une grande richesse pour quelqu’un d’autre.

Je te fais plein de gros bisous, prends soin de toi

LaJu Veggie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s