La dictature de l’humour

Coucou petit brocoli

Il n’y a pas si longtemps, je suis tombée sur une publication Facebook d’une de mes contacts qui ne m’a pas fait rire du tout. Selon cette personne et ses amis, c’est moi qui manque d’humour, ce qui m’a incitée à me poser une question : Peut-on rire de tout ?

Assez naïvement, j’ai envie de te dire que oui.

On peut rire de tout MAIS il ne faut pas confondre « rire avec » et « se moquer de ». Car il faut bien l’admettre la frontière est souvent flou, ce qui est bien arrangeant pour certain. Mais lorsqu’on réfléchit avec honnêteté intellectuelle, on se rend compte que cette frontière est en réalité bien plus visible qu’il n’y paraît.

IMG_6105

Tout d’abord, je vais te raconter ma mésaventure. Donc, cette publication Facebook était un photo montage « humoristique » (mais ça se discute) visant une communauté clairement identifiée. Je ne fais pas partie de cette communauté, et pourtant j’ai trouvé ça offensant car cette photo « se moque » pour reprendre une des deux catégories citées plus haut. Je connais la personne qui a posté ce montage, d’ailleurs elle en poste régulièrement dans le même genre. Ce jour-là j’en ai eu marre et j’ai donc commenté. À la base juste pour faire réagir sur le problème de celle-ci mais je me suis très vite prise une rafale de commentaires hautains et haineux. En gros pour te résumer, je suis une végane extrémiste et féministe. La bonne affaire, je ne perçois pas en quoi c’est insultant mais bon passons. De plus je n’ai pas d’humour et on ne peut plus rire avec moi sans que je le prenne mal. Et j’ai même eu une personne « politique » qui m’a dit d’aller me faire enculer. Il a vite retiré son commentaire se rendant compte de sa connerie je suppose car il est candidat dans sa région. Alors là je dis bravo mon gars !

Ici, on comprend bien pourquoi je parle de dictature dans mon titre. Si quelqu’un ne rit pas de leur « humour », c’est nous le problème et non pas la blague. C’est tellement plus simple comme réaction que de se remettre en question. Ça fait penser à l’ancien régime, où tous les sujets attendaient que le roi rigole pour le faire à leur tour. On attend donc la validité d’une seule personne pour savoir si l’humour est ok ou pas.

Bon seulement, cette époque est révolu. Et c’est quand même fou d’être attaquée ainsi lorsqu’il y a un désaccord. La vérité, c’est qu’ils se sont sentis attaqués par ma remarque. J’ai pointé du doigt leur racisme latent. Alors pour être claire, je ne suis pas contre les blagues ciblées, mais elles sont ok que si l’on rit avec les concernés et non d’eux. Par exemple, si je rie d’une blague « raciste » énoncée par un concerné ça peut être ok si personne ne se sent offusqués (si c’est le cas, je dois m’excuser et pas dire à la personne que c’est elle le problème). Par contre, je ne peux pas rire de la même blague avec Marine Le Pen. Tu comprends bien que là ça n’a pas le même sens puisque je ne rirais plus avec mes amis concernés, mais je rirais d’eux ça devient donc de la moquerie et de la méchanceté. Bon ne le prend pas mal Marine, mais je n’ai pas envie de rire de quoi que ce soit avec toi en vrai. Comme je n’ai plus envie de rire avec ces personnes qui ont un comportement oppressif.

Ce qui est vraiment vicieux avec les blagues problématiques, c’est la solitude que ça engendre. Par exemple, adolescente j’avais de plus grosses fesses que mes amies et je le vivais très mal. J’étais régulièrement le sujet de blague et j’étais très blessée. Mais face à ça j’avais deux solutions, dire que je ne trouve pas ça drôle et avoir du coup une réaction en face violente  en me rejetant la faute comme quoi je n’ai pas d’humour et que je suis nulle ou alors rire avec eux et me sentir très très seule et encore plus complexée. Dans mon cas à moi, il n’y a pas eu de grave conséquence, mais combien de jeunes sont dans cette situation de solitude extrême avec des fins dramatiques. Et pourtant à la base on nous dira que ce n’était QUE de l’humour. Alors au risque de me répéter, une blague c’est pour rire avec « eux » et non pas « d’eux ».

Et la liberté d’expression dans tout ça ? Voilà une des remarques que j’ai eu le droit. Mais du coup, on peut être libre de persécuter au travers de l’humour ? Voilà la belle arnaque ! Si je te dis que la liberté des uns s’arrêtent là où commence celle des autres. Ah mais oui finalement ce n’est pas si simple. Si ma blague blesse quelqu’un, je fais quoi je l’envoie chier au nom de ma liberté d’expression ? Non, sûrement pas, je présente mes excuses tout simplement. Car à l’origine, si je fais une blague, c’est pour faire rire et pas pour blesser.

Seulement, l’humour ne sert pas seulement à faire rire en réalité, c’est une manière d’avoir du pouvoir, du charisme. Car celui qui fait rire une bande généralement c’est lui le leader. Donc si tu ne ries pas avec lui, c’est que tu es contre lui. Finalement la blague importe peu pour lui car le plus important c’est sa personne. D’ailleurs ses amis seront là pour le soutenir et te dégager du groupe comme ce qui m’est arrivée sur la publication puisque tous ces amis s’en sont pris à moi. J’ai donc quitté le groupe, c’était la meilleure chose à faire.

En conclusion, je ne manque donc pas d’humour, je peux rire de tout mais pas avec tout le monde car ça se réfléchi. Et si malgré mes précautions je blesse quelqu’un, je n’ai pas à me sentir attaquer mais à réfléchir sur le sens de ma blague qui n’a pas atteint son but qui est de faire rire. Et surtout ne pas oublier de s’excuser.

Donc rions tous ensemble et ne rions pas des uns des autres. Prends soin de toi et à bientôt.

Gros bisous

LaJu Veggie

PS : Voici un peu de lecture si tu veux pousser un peu plus le sujet ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s